mercredi 16 janvier 2019

83.4 kgs - Bonne santé - 3 vidéos perso

Quelle grisaille côté météo ! Une forme de sérénité au niveau psychique. Mon humeur est lissée de plus en plus et parfois j'ai une nostalgie d'états, certes psychotiques, mais très  jouissifs. Il y a une vingtaine d'années, je buvais mes trois bières par jour et bien sûr le tabac avec. Je souffrais beaucoup d'impatiences (akathisie) et pourtant je riais beaucoup plus que maintenant.

Bon, je ne fume plus depuis bientôt 19 ans, et ne boit plus d'alcool depuis près de 4 ans. Je veux vivre longtemps tout simplement, même si sous neuroleptiques depuis 29 ans. Mon torticolis spasmodique est moins difficile à vivre et bien des gens me disent que j'ai changé, que je suis mieux. Pardi ! vivre avec une tension musculaire permanente est une grande épreuve.

Au niveau boulot, j'ai décidé de travailler le plus longtemps possible tant que la santé est là.

Au fait, bonne année à tous ! Que le bonheur, l'amour et la santé vous accompagne tous les jours de 2019.

Mes trois dernières vidéos ci-dessous.


mercredi 19 décembre 2018

83.0 kgs - Numérologie - vidéo crèche

J'ai un gros regain d'intérêts pour l'ésotérisme et plus spécialement sur la numérologie. J'aime bien cette discipline car j'aime manier les chiffres et de là à trouver un symbolisme aux nombres, cela me botte. J'aime bien l'auteur Jean-Daniel Fermier. Son petit livre "ABC de la numérologie" est très simple pour quelqu'un qui débute dans cette discipline. En France, peu de gens sont intéressés par la numérologie contrairement aux USA. Bon, pour le moment, je débute, je vais essayer d'être très critique par rapport à ce que dit l'auteur.

En attendant, allez une petite vidéo de la crèche de l'école où je travaille.


vendredi 7 décembre 2018

82.6 kgs - Gilet jaune

Je traîne une pharyngite depuis 10 jours. J'ai été en arrêt de travail quelques jours et ai repris le boulot le lundi de cette semaine, enfin passons...
Le mouvement de gilets jaunes va faire des émules dans beaucoup de pays et même au-delà de l'Europe. Quand je pense à ma retraite, je pense avoir le minimum vieillesse et encore je n'en suis même pas sûr. En mon for intérieur, je me dis que je travaillerai jusqu'à ce que ma santé le permet.
Allez une petite vidéo sur une blagounette autour de la crèche. 

dimanche 25 novembre 2018

83.5 kgs - Détox du numérique

Depuis quelques jours, je m'interroge sur le matérialisme. Je n'en peux plus de l'internet, du portable, et de l'utilisation intensive de mon pc. Je pense que je vais faire une pause d'une journée par semaine. Une détox du numérique en somme. 
Avec l'ordi, je veux surtout être plus acteur (études), que consommateur (youtube par exemple). Bref, ce soir, je vais réfléchir à cette journée qui me fera beaucoup de bien.

mardi 20 novembre 2018

83.1 kgs - Actif

Je bouge énormément avec ma petiote. Nous allons visité et rendons service à un ami en maison de retraite. Et puis, il y a les magasins, forcément incontournables ne serait-ce que pour manger bio. Je recommande à tous les amandes grillées de Sicile à environ 20 € le kilo. Elles sont trop bonnes et donnent beaucoup de punch. A force de bouger, je maintiens mon poids, que je n'aurais jamais crû atteignable.
Par rapport aux contrariétés, je les vis parfois difficilement, surtout, quand je suis dans l'attente et donc dans l'anticipation. Mais bon, j'arrive à dompter "la folle du logis", comme je peux et puis, je fonce dans l'action. Ma psychiatre, me dit que je fais beaucoup de choses, peut-être même un peu de trop.
Plus de temps, de faire des vidéos, dommage !

samedi 17 novembre 2018

82.6 kgs - Maison de retraite


Je retrouve un dynamisme, suite à l’augmentation de la posologie du leponex. Je suis passé de 175 mg à 200 mg et cela se passe très bien.

Actuellement, je m’occupe d’un ami de 70 ans qui est rentré dans un EHPAD (maison de retraite médicalisée). Jean-Paul a enseigné de nombreuses années dans une école catholique. Il a un fichu caractère certes, mais est une personne au grand cœur. Il essaie, comme il dit de tout prendre avec humour et pas avec humeur, mais Dieu, que c’est dur pour lui, de voir à quel point il est devenu dépendant. Il a quelques pathologies, qui  l’empêche maintenant de se promener à pied à Lille. Il marche maintenant très difficilement.

En voyant les résidents de cette maison de retraite, je suis frappé par les personnes qui sont très handicapées. Personnellement, je ne veux pas finir dans un état de type Alzheimer. Avec ma maladie, j’ai connu des phases dites délirantes et cela me rappelle de mauvais souvenirs.

vendredi 16 novembre 2018

83.0 kgs - Témoignage


Luc, chrétien et ex-psychotique. Je porte le prénom d’un évangéliste qui d’après la tradition, était, médecin et a accompagné la Vierge Marie. Cette dernière lui a témoigné avec vérité, tout ce que Jésus a dit et a fait.

Avant la maladie, je ne fréquentais que très peu les églises et n’avait pas de contact avec des religieux. Il a fallu, que la schizophrénie se déclenche pour que je revienne à Dieu. Si ce fut à travers un comportement et un contact verbal délirants, le pas fut franchi, je revins à Dieu vers 25 ans.

J’ai traversé la maladie avec foi, surtout avec le chapelet prié très souvent seul. J’allais à la messe tous les dimanches parfois dans la semaine. C’est surtout la prière, qui me permit de garder la tête hors de l’eau. Je fis un pèlerinage en Espagne, 1 an après le déclenchement de la maladie.

C’est avec un mauvais œil, que l’Eglise regarde les mystiques. Les délires mystiques sont fréquents chez les schizophrènes. Ces derniers en phase active de la maladie, sont incapables de porter une once de critique sur ce qu’ils vivent. Il faut dire, qu’il existe des figures de saints catholiques qui ont vécu des épisodes mystiques intenses, mais nos sainte Bernadette et autre saint Jean la Croix, gardait toute leur intelligence et était accompagné par des directeurs spirituels.

Dans mes crises mystiques, je cherchais très vivement le contact sensoriel avec l’au-delà, en vain… et heureusement.

J’ai de la chance que les neuroleptiques m’aident beaucoup dans ma vie de tous les jours. J’ai augmenté mes chances de vivre plus longtemps en arrêtant de fumer depuis 19 ans, et de boire de l’alcool depuis 3 ans et demi. Jamais je ne reprendrai ni l’un, ni l’autre et même sans médication.



samedi 10 novembre 2018

82.6 kgs - Fatigue

Je ne sais plus où donner de la tête en ce moment. J'ai trouvé une maison de retraite pour un ami de 70 ans, mais bon, il y a des tas de démarches à faire, que je ne peux plus trop trouver du temps pour moi avec internet notamment. Des fois, j'ai envie de tout envoyer le matérialisme (ordi, portable, voiture...) loin de moi et aller vivre au vert vraiment. Ma psychiatre m'a trouvé fatigué et submerger par des tas de choses à gérer. Des choses plus difficiles pour moi qui suis suivi en psychiatrie. Mon traitement a été revu à la hausse, tant mieux.
Allez une petite vidéo de mon crû ci-dessous.


dimanche 28 octobre 2018

82.7 kgs - Ésotérisme

Je recherche un EHPAD pour mon ami Jean-Paul. La liste d'attente pour ces maisons de retraite médicalisée est d'environ une année et demie. C'est la poisse !

De mon côté, j'ai un regain d'intérêts pour l'ésotérisme surtout le soir. L'astrologie, le tarot et la numérologie ont mes faveurs, quoique ces pseudos sciences sont très controversées sur le plan de la véracité. C'est la caractérologie qui m'intéresse avec ces disciplines. Peut-on apprendre à se connaitre par soi-même en usant d'un thème natal, ce n'est pas facile du tout. Un chirurgien peut s'opérer par lui-même pour certaines pathologies, mais pas pour tout évidemment.

J'ai beaucoup de difficultés à me défaire de tout ça, c'est en fait très ambivalent mon intérêt pour tout ça. Mais bon la caractérologie a ce côté humaniste qui est bien plus en vogue que les vieux schémas déterministes au possible d'antan. 


vendredi 26 octobre 2018

83.6 kgs - Journée en demi teinte

Quelle journée ! je n'ai pas été bien de midi à 17 h, je me suis couché pour fuir les angoisses et puis comme toujours après 17 h, je deviens actif, plus gai, moins bouffé par les angoisses.

Je cherche une maison de retraite pour un ami de 70 ans, qui est pour le moment à la Croix-Rouge et je me trouve face aux listes d'attente partout sauf, pour tout ce qui est "haut de gamme", soit plus de 3000 € par mois. Que faire ? Il me faut trouver une personne influente pour appuyer son dossier.

Quelle horreur la grande vieillesse, cela me rappelle mon temps de bénévolat chez les petits frères des pauvres, où je voyais des gens dans des états inhumains.

Je pense beaucoup à ma retraite, je sais que j'aurais le minimum vieillesse, mais bon à quel âge la sortie de la route professionnelle ?